MORPHORESCENCES

La forme dans tous ses sens

Si tu regardes des murs souillés de beaucoup de tâches, ou faits de pierres multicolores, avec l’idée d’imaginer quelque scène, tu y trouveras l’analogie de paysages au décor de montagnes, rivières, rochers, arbres, plaines, larges vallées et collines de toute sorte. Tu pourras y voir aussi des batailles et des figures aux gestes vifs et d’étranges visages et costumes et une infinité de choses, que tu pourras ramener à une forme nette et complétée.

 

 

 


LĂ©onard de Vinci, TraitĂ© de la peinture 

" Il me semble alors dĂ©couvrir pourquoi de telles images exercent sur l’esprit une si puissante fascination, surprendre les motifs souterrains de l’inlassable et dĂ©raisonnable ardeur qui pousse l’homme Ă  doter d’un sens toute apparence dĂ©pourvue de signification, Ă  partout guetter des correspondances et Ă  les crĂ©er oĂą elles manquent. Je discerne lĂ  l’origine de l’invincible attrait de la mĂ©taphore et de l’analogie, les raisons d’un Ă©trange et permanent besoin d’identifier. Je me retiens Ă  peine d’y soupçonner une antique et diffuse aimantation, l’appel du centre, le souvenir obscur, presque aboli, ou le pressentiment, inutile chez un ĂŞtre aussi chĂ©tif, de la syntaxe gĂ©nĂ©rale. " 


Roger Caillois 

Les Pierres à images, pierres imagées ou figurées sont des pierres curieuses qui constituent de véritables œuvres d'art, représentatives ou abstraites. Elles témoignent parfaitement de notre capacité à transformer par le regard des formes abstraites en formes figuratives. leurs formes hasardeuses sont également la signature des forces qui s'opère dans la matière depuis des millénaires. Hasard ou nécessité ? Un savant mélange de physico-chimie dans une danse chaotique avec l’imprévu de la rencontre entres les matériaux et leur composition particulière révèle grâce au temps à l’échelle du minéral, l'oeuvre magnifique de la nature.

Les arborescences minérales sont produites par l'eau chargée d'oxyde de fer ou de manganèse s'infiltrant dans les failles de la pierre. La diffusion produit des images de branchages ou de forêts. La réaction ici est similaire à celle opérée avec la peinture mais les matériaux sont différents. C'est la rencontre d'une matière et d'une autre de densité différente qui par phénomène de diffusion et d’agrégation forment ces arborescences. L'analogie avec la nature est à la fois représentative, on voit des images qui nous renvoient à des paysages, et informative, l'on comprend que les phénomènes dans la matière, la croissance, la diffusion, répondent aux mêmes lois. L'analogie (ressemblance entre les formes) n'est pas totalement fortuite. C'est en rassemblant dans un même ensemble théorique des phénomènes aussi variés que différents que les physiciens comprennent les lois  qui régissent la matière et par là, la nature.

"Prisonnières du grès, plus rarement de l’agate, exceptionnellement du quartz, les arborescences du manganèse y Ă©talent leurs dentelles de feuillage, leurs chevelures de neurones, sur les larges plaques de grès, leur couleur variant du rouge brique au noir en passant par les diverses nuances de l’ocre, elles se ploiement en large buisson Ă  demi dessĂ©chĂ© par le soleil, chaque brindille se dĂ©tache et se ramifie avec une prestigieuse nettetĂ©" 


Roger Caillois, L'Écriture des pierres

Service simple et gratuit

J'y vais
Votre blog avec