MORPHORESCENCES

La forme dans tous ses sens


L’installation des modules arborĂ©s est disposĂ© en forme de colonne vertĂ©brale , c’ est  une structure arborescente qui mĂ©lange le genre vĂ©gĂ©tal et animal , tout comme Le corail est un animal qui construit un squelette minĂ©ral et qui vit en symbiose avec une algue vĂ©gĂ©tale 
je souhaite soulignĂ© ici la porositĂ© entre les diffĂ©rents « règnes » (Le monde des formes permet bien des analogies (brain corail)). La matière utilisĂ©e est la terre cuite et recouverte de peinture ce qui mobilise  un jeu de matière entre le synthĂ©tique et l’organique et qui souligne l’ artificialisation de la nature par la peinture prĂ©sent dans mon travail. La couleur blanche fait rĂ©fĂ©rence Ă  la mort des coraux ; les rĂ©cifs coralliens se dĂ©colorent du Ă  la pollution, comme s'ils avaient Ă©tĂ© trempĂ©s dans un bain d'eau de Javel. 

L’installation des modules arborés est disposée en forme de colonne vertébrale, c’est une structure arborescente qui mélange le genre végétal et animal, tout comme le corail est un animal qui construit un squelette minéral et qui vit en symbiose avec une algue végétale.



je souhaite soulignĂ© ici la porositĂ© entre les diffĂ©rents « règnes » (Le monde des formes permet bien des analogies (brain corail)). La matière utilisĂ©e est la terre cuite et recouverte de peinture ce qui mobilise  un jeu de matière entre le synthĂ©tique et l’organique et qui souligne l’ artificialisation de la nature par la peinture prĂ©sent dans mon travail. La couleur blanche fait rĂ©fĂ©rence Ă  la mort des coraux ; les rĂ©cifs coralliens se dĂ©colorent du Ă  la pollution, comme s'ils avaient Ă©tĂ© trempĂ©s dans un bain d'eau de Javel.
je souhaite soulignĂ© ici la porositĂ© entre les diffĂ©rents « règnes » (Le monde des formes permet bien des analogies (brain corail)). La matière utilisĂ©e est la terre cuite et recouverte de peinture ce qui mobilise  un jeu de matière entre le synthĂ©tique et l’organique et qui souligne l’ artificialisation de la nature par la peinture prĂ©sent dans mon travail. La couleur blanche fait rĂ©fĂ©rence Ă  la mort des coraux ; les rĂ©cifs coralliens se dĂ©colorent du Ă  la pollution, comme s'ils avaient Ă©tĂ© trempĂ©s dans un bain d'eau de Javel. 

Je souhaite souligner ici la porosité entre les différents « règnes ». La matière utilisée est la terre cuite qui est ensuite plongée dans la peinture, ce qui mobilise un jeu de matière entre le synthétique et l’organique. La couleur blanche fait référence à la mort des coraux ; les récifs coralliens se décolorent à cause de la pollution, comme s'ils avaient été trempés dans un bain d'eau de Javel.

je souhaite soulignĂ© ici la porositĂ© entre les diffĂ©rents « règnes » (Le monde des formes permet bien des analogies (brain corail)). La matière utilisĂ©e est la terre cuite et recouverte de peinture ce qui mobilise  un jeu de matière entre le synthĂ©tique et l’organique et qui souligne l’ artificialisation de la nature par la peinture prĂ©sent dans mon travail. La couleur blanche fait rĂ©fĂ©rence Ă  la mort des coraux ; les rĂ©cifs coralliens se dĂ©colorent du Ă  la pollution, comme s'ils avaient Ă©tĂ© trempĂ©s dans un bain d'eau de Javel.


 

 

je souhaite soulignĂ© ici la porositĂ© entre les diffĂ©rents « règnes » (Le monde des formes permet bien des analogies (brain corail)). La matière utilisĂ©e est la terre cuite et recouverte de peinture ce qui mobilise  un jeu de matière entre le synthĂ©tique et l’organique et qui souligne l’ artificialisation de la nature par la peinture prĂ©sent dans mon travail. La couleur blanche fait rĂ©fĂ©rence Ă  la mort des coraux ; les rĂ©cifs coralliens se dĂ©colorent du Ă  la pollution, comme s'ils avaient Ă©tĂ© trempĂ©s dans un bain d'eau de Javel.
L’installation des modules arborĂ©s est disposĂ© en forme de colonne vertĂ©brale , c’ est  une structure arborescente qui mĂ©lange le genre vĂ©gĂ©tal et animal , tout comme Le corail est un animal qui construit un squelette minĂ©ral et qui vit en symbiose avec une algue vĂ©gĂ©tale 
je souhaite soulignĂ© ici la porositĂ© entre les diffĂ©rents « règnes » (Le monde des formes permet bien des analogies (brain corail)). La matière utilisĂ©e est la terre cuite et recouverte de peinture ce qui mobilise  un jeu de matière entre le synthĂ©tique et l’organique et qui souligne l’ artificialisation de la nature par la peinture prĂ©sent dans mon travail. La couleur blanche fait rĂ©fĂ©rence Ă  la mort des coraux ; les rĂ©cifs coralliens se dĂ©colorent du Ă  la pollution, comme s'ils avaient Ă©tĂ© trempĂ©s dans un bain d'eau de Javel. 

FRACTALterre cuite peinte2015

FLEUR FRACTALEargile séchée brisée2018

Service simple et gratuit

Je crée mon blog
Créer un site web gratuitement avec